MONGO BETI N’EST PAS UNE CHANSON POPULAIRE QUI PASSE.

MONGO BETI N’EST PAS UNE CHANSON POPULAIRE QUI PASSE. Par Raoul Djimeli S’il y a un écrivain qui habite notre conscience collective au Cameroun, c’est Mongo Beti. C’est quand même extraordinaire, l’énergie qu’un intellectuel comme Mongo Beti laisse derrière lui, presque 20 ans après sa mort. Il ne se passe pas un événement majeur au… Poursuivre la lecture de MONGO BETI N’EST PAS UNE CHANSON POPULAIRE QUI PASSE.

Share Button

7 octobre 2001 : le décès de Mongo Beti

7 octobre 2001 : le décès de Mongo Beti                                         By Kibili Demba Cissokho (Sénégal) Alexandre Biyidi Awala est le nom qui m’a été donné à la naissance en 1932. Je suis entré en littérature en 1953, « sans haine et sans amour », puis, sous le pseudonyme Eza Boto, j’ai plongé dans la « ville… Poursuivre la lecture de 7 octobre 2001 : le décès de Mongo Beti

Share Button

REMEMBER MONGO BETI

Le texte ci-dessous est un hommage à Mongo Beti. C’est un post que j’avais fait le 7 octobre 2016. Il a été lu le jour même devant la tombe de Mongo Beti dans son village (Akométam, situé à une cinquantaine de km de Yaoundé) par les membres de la SAMBE (Société des Amis de Mongo… Poursuivre la lecture de REMEMBER MONGO BETI

Share Button

Apologie de MONGO BETI

J’ai connu Mongo Beti (qui nous a quitté le 07 octobre 2001) comme beaucoup d’autres de ma génération, à travers la figure d’EZA BOTO. J’étais alors un jeune collégien au Lycée d’Obala. Il s’attachait avec son génie de romancier, à travers son roman Ville cruelle, à décrire la vie quotidienne dans une ville tropicale en… Poursuivre la lecture de Apologie de MONGO BETI

Share Button